• Accueil
  • Actualités
  • / Détail actualité
  • / « Servir le Citoyen et agir pour la République »

« Servir le Citoyen et agir pour la République »

« Servir le Citoyen et agir pour la République »

Tel était le thème du dernier Congrès des Maires sur fond de «gilets jaunes» et de «#balancetonmaire» : 2 thématiques qui illustrent les fractures qui s’installent dans notre vie quotidienne.

 

 

 

« Servir le Citoyen et agir pour la République »

Tel était le thème du dernier Congrès des Maires sur fond de «gilets jaunes» et de «#balancetonmaire» : 2 thématiques qui illustrent les fractures qui s’installent dans notre vie quotidienne.

Personne ne peut rester insensible à la difficulté de ceux qui peinent à mettre du carburant pour aller travailler. Personnellement comment comprendre la médiatisation de la suppression de la taxe d’habitation si le prix du gasoil et ses taxes invisibles flambent au quotidien. Avec la nécessaire transition énergétique, ne faut-il pas amplifier les dispositifs pour économiser l’énergie dans le chauffage, les transports …. ?

A la campagne de dénigrement #balancetonmaire sur les réseaux sociaux, l’Association des Maires de France a souhaité répondre avec «#MaCommuneJyTiens » car le maire et son équipe restent  les derniers remparts, le dernier recours pour garder les services (et commerces) de proximité, gérer un problème, trouver une aide d’urgence, chercher des solutions… «le seul élu toujours à portée d’engueulade ».

Aujourd’hui, avec l’éloignement des centres de décision, face au principe du «qui décide paie», le Président de la République à l’Elysée (10 maires invités pour la Loire-Atlantique) et le Premier Ministre en congrès se sont engagés devant les maires à renforcer le dialogue avec les collectivités par une inscription de la place particulière de la commune dans la Constitution, la compensation intégrale, et dans la durée, de la taxe d’habitation (modalité définitive pour l’été 2019) ou l’acceptation d’une révision du plafonnement à 1,2% des dépenses de fonctionnement des collectivités. Une obligation de réussir pour tous si on veut éviter la montée des populismes.


Patrice CHEVALIER, Maire de Riaillé