Le scanner d'Ancenis inauguré !

Le scanner d'Ancenis inauguré !

Mardi 19 avril dernier, élus, soignants, investisseurs se sont retrouvés pour inaugurer le scanner au Centre Hospitalier d'Ancenis, qui a financé 800 000 € avec l'aide de la COMPA, de la Région, du groupe IRIS-GRIM et de l'association Scan-Hosto. 5 000 examens sont prévus en 2016.

Une technique incontournable de l’imagerie médicale

Le scanner, également appelé tomodensitométrie, est une technique d’examen qui consiste à mesurer l'absorption des rayons X par les tissus biologiques puis, par traitement informatique, à numériser et enfin reconstruire des images en 3D. Au lieu d'être fixe, comme dans un appareil d'imagerie conventionnelle, le tube de rayons X tourne autour du patient, pendant que le lit avance pour balayer la partie anatomique à explorer. Les images sont reconstruites grâce à un système informatique puissant.

Dans la plupart des cas, un produit de contraste à base d'iode est injecté pour permettre de différencier les organes des vaisseaux sanguins et ainsi améliorer la qualité des images.
Les utilisations de scanner sont assez larges, il permet d’étudier le cerveau, la cage thoracique, l'abdomen ou encore les os. On peut ainsi rechercher des anomalies qui ne sont pas visibles sur des radiographies classiques ou à l'échographie.

Le Scanner, un équipement majeur au service de la population du territoire

Autorisée par l’Agence Régionale de Santé en 2014, l’installation d’un Scanner dans les locaux du Centre Hospitalier d’Ancenis est l’aboutissement d’un projet médical partagé entre la communauté médicale hospitalière et les radiologues libéraux du groupe IRIS-GRIM.

Les premiers examens ont été réalisés début janvier 2016. Avant cette date, tous les patients ayant une indication pour ce type d’examen étaient orientés vers des plateaux techniques situés à Nantes.
L’utilisation de l’équipement se fait conjointement, sous forme d’un Groupement d’Intérêt Economique, constitué à parts égales entre le Centre Hospitalier d’Ancenis et le groupe IRIS-GRIM.

Un fonctionnement permanent est assuré, en alternant la présence de radiologues hospitaliers, de radiologues libéraux sur site ou à distance, par téléradiologie (cela signifie que les images peuvent être envoyées pour interprétation, par des canaux sécurisés, à un radiologue qui n’est pas sur place). Cela ne ralentit en rien le délai d’obtention de l’interprétation. Des manipulateurs en électroradiologie  hospitaliers, assistent le radiologue. Un secrétariat est dédié à la prise de rendez-vous.

Unique équipement de ce type installé entre les Centres Hospitaliers Universitaires de Nantes et d’Angers, le Scanner constitue un équipement de diagnostic majeur au service de la population du Pays d’Ancenis. Une organisation médicale a été définie pour assurer trois modes de prises en charge : les urgences, les examens programmés à la demande des médecins libéraux et les examens destinés aux patients hospitalisés.

Le Scanner en pratique

Comment obtenir un rendez-vous ?

  • Du lundi au vendredi : il est possible d’obtenir un rendez vous en contactant le numéro suivant : 02 40 09 44 73.
  • Les plages horaires sont ouvertes de 8h30 à 17h00, du lundi au vendredi.
    Une plage le samedi matin est envisagée prochainement
  • Un courrier est adressé pour chaque rendez-vous, reprenant les conseils d’usage et les informations nécessaires. Un questionnaire est à remplir afin de fournir les renseignements nécessaires au bon déroulement de l’examen. Une ordonnance pour un produit de contraste à apporter le jour de l’examen peut être jointe au courrier, si nécessaire

Où se situent les locaux ?

  • Centre Hospitalier Francis Robert
    160 rue du Verger à Ancenis
    Rez-de-chaussée du bâtiment principal
    Service d’Imagerie (à proximité immédiate du service des Urgences)

Quelques chiffres

  • 5 000 examens sont prévus en 2016, soit une centaine par semaine.
  • Répartition : 50% sont des patients externes, 30% sont des patients hospitalisés et 20% dont des urgences.
  • Un millier de transports sanitaires vers Nantes évités pour des patients hospitalisés.

Les travaux

  • 6 mois de travaux entre juin et décembre 2015
  • Coût des travaux : près de 800 000 €, investis par le Centre Hospitalier d’Ancenis, avec l’aide financière de la COMPA (175 000€ complétés par 100 000€ d’avance remboursable) et de la Région (300 000€). L’équipement est financé par le groupe IRIS-GRIM. L’association Scan Hosto a apporté un soutien de 50 000 €.